#FashionTech : la Mode à l’heure de l’innovation

Avec l’essor du numérique et des progrès technologiques, le commerce est en pleine mutation et n’a plus d’autre choix que de s’adapter aux évolutions des besoins des consommateurs. Et le textile n’est pas épargné : de nouveaux business models plus réactifs et plus productifs se mettent en place. Les ventes du commerce traditionnel, dans des points de vente physiques, reculent de plus en plus face à celles du e-commerce. Les process logistiques et de ventes doivent donc évoluer pour s’adapter à cette nouvelle demande.

mode-innovation

Voyons ici quelques exemples d’accompagnement et de développement du numérique dans le domaine de la mode :

« Look Forward », un incubateur dédié à la mode

Showroomprivé c’est LA pépite du web dans le domaine de la mode. Elle a connu une forte croissance ces dernières années et c’est aujourd’hui près de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et 700 collaborateurs dans 8 pays. A l’heure actuelle, cet acteur incontournable de l’habillement en ligne souhaite développer une structure lui permettant d’accompagner et promouvoir l’innovation technologique dans le secteur du textile et de l’habillement. Cette structure appelée « Look Forward » a été inaugurée lundi 8 juin dernier en présence d’Axelle Lemaire, la secrétaire d’état chargée du numérique.

look-forward-showroomprive-620x400

Thierry Petit et David Dayan, respectivement co-fondateur et co-CEO de Showroomprive.com, ont déclaré vouloir mettre l’innovation au coeur de leur entreprise. Le but étant de développer de nouvelles offres répondant aux besoins quotidiens des consommateurs. « Look Forward » va donc permettre de soutenir de nouveaux projets digitaux et d’organiser en 2016 un événement d’envergure pour mettre en avant les initiatives les plus prometteuses.

Le retail réinventé grâce aux accélérateurs de start-ups

On constate aujourd’hui que les acteurs de la nouvelle génération souhaitent s’auto-gérer professionnellement et travailler en accord avec leurs valeurs. Les entreprises s’attachent à mettre de plus en plus à leur disposition des structures leurs permettant de développer des projets digitaux fortement créatifs.

IFM

L’IFM (l’Institut Français de la mode) a décidé de construire une offre dédiée à des jeunes entrepreneurs désirant développer des projets relatifs aux industries créatives et services innovants dans la mode, le luxe, la beauté ou le design. Economie collaborative, personnalisation du produit, commerce éthique, vêtements connectés…tels sont les projets en vogue de la Fashion Tech.

La première promotion accueillera 12 étudiants en septembre 2015. Le programme IFM START sera une formation à temps plein de septembre à mai avec un passage de 2 mois en start-up. A l’issue du programme, les start-ups devront être capables de lancer leur activité tout en restant mentoré par l’IFM grâce à des partenaires leur proposant des solutions d’incubation. Séminaires, workshops, ateliers avec d’autres écoles…le programme est varié et permet à l’étudiant d’acquérir des bases solides pour démarrer son entreprise.

De la mode au commerce connecté

Le groupe Beaumanoir, autre géant de la mode, regroupant 6 marques (Cache Cache, Bonobo, Morgan, La City…) implantées dans 40 pays avec près de 2800 magasins, a décidé également d’investir fortement dans le digital avec un projet à 10 millions d’euros ! En cours de construction à St Malo, la structure Silicon B vise à devenir un centre de R&D d’envergue internationale. Elle s’inspirera du modèle de la Silicon Valley avec une « creative factory » qui regroupera des agences, un incubateur et un accélérateur de start-ups. Ainsi ce spécialiste du prêt-à-porter souhaite se diversifier dans le commerce connecté de manière générale et ne pas se cantonner seulement à l’univers du textile avec notamment une offre BtoB.

siliconB

Le groupe est déjà très avancé en terme de pratiques digitales avec par exemple l’utilisation de puces RFID pour simplifier la gestion des stocks ou de vitrines interactives dans ses magasins.

vitrine-interactive

Incubateurs, accélérateurs, formations…diverses sont les techniques pour accompagner les projets digitaux innovants relatifs au secteur de la mode. Et l’innovation dans ce secteur ne risque pas de s’arrêter là ! La réalité augmentée et l’impression 3D s’inviteront très probablement dans nos expériences de shopping comme l’a laissé présager la dernière Fashion Tech Week qui s’est déroulé à Paris en Mars dernier.

Leave a Reply